navigation

Pour une orientation choisie

LE CABINET AD’ORIENTATION VOUS ACCUEILLE SUR LILLE
Pour aller de l'avant avec confiance
Unsplashed background img 1

Regard sur l'éducation au Danemark

 

Et ce qui semble remarquable, c’est qu’au cours de la crise financière entre 2008 et 2010, les dépenses liées à l’éducation ont augmenté. Les enseignants danois gagnent plus en salaire que tous leurs collègues des pays de l’OCDE (et ce, dès l’embauche).

L’espace éducatif vise à développer chez l’enfant la capacité à prendre des décisions. On n’oblige pas nécessairement un enfant à lire et à écrire dès le plus jeune âge mais on cherche à le confronter très tôt à des problèmes concrets afin qu’il apprenne à résoudre les difficultés et développe une réflexion autonome.

L’éducation maternelle et la culture commune scandinaves sont tournées vers les objectifs à atteindre et des résultats plutôt que vers leur mise en œuvre. Pour y parvenir, le système se fonde sur une égalité démocratique où l’individualisme est peu marqué.

Au Danemark, les règles collectives rythment la vie sociale ; si les notions d’autorité et de hiérarchie ne sont pas prégnantes, il est toujours possible de faire des contre-propositions. Pour diriger une équipe par exemple, il s’agit plutôt de gagner la confiance de l’équipe et de faire ses preuves plutôt que s’imposer.

Les principes éducatifs sont régis par l’idée que qu’un enfant a besoin de confiance et de sécurité pour se construire, pas de conflit.

L’enseignement de base est assuré par la Folkeskole. Ce niveau comprend neuf années d’études sanctionnées par un examen de fin d’études primaires (Afgangeksamen).

La dixième année, optionnelle, permet en principe de mieux préparer l’entrée au Gymnasium. Le système éducatif danois privilégie la notion de confort et cherche à mettre l’élève en confiance.

A méditer pour nous français, dont les élèves subissent une pression plus importante et dont les problèmes de confiance – notamment chez les filles – sont importants dès l’entrée en seconde….